CEA, LITEN,
Laboratoire des systèmes solaires (L2S).
50 av. du Lac Léman,
73375 LE BOURGET DU LAC - CEDEX

 

Lespinats, S., Deschavanne, P., Giron, A. etd Fertil, B. (2004) “Pertinence des métriques fractionnaires pour l'analyse des données de grande dimension (signatures génomiques).” Premier atelier sur la fouille de données complexes dans un processus d'extraction des connaissances, jan 2004, pp. 135-142.

Résumé :
De nombreuses propriétés des espaces vectoriels de dimension 1, 2 ou 3 ne sont pas généralisables aux espaces vectoriels de plus grande dimension. Comme c’est fréquent dans l’analyse de données, la comparaison entre les signatures génomiques se heurte à cette « malédiction de la dimension ». En se basant sur des travaux qui tentent de  répondre à ce problème, nous étudions l’influence de la métrique sur la classification et la représentation de ces données. Les métriques fractionnaires ont des propriétés intéressantes dans ce contexte.

Télécharger l'article                                                Télécharger la présentation